Mon action

Mon action

Sélectionner un thème

Détention

  • Le niveau de violence et de criminalité est en progression partout en Europe depuis 30 ans.
  • La prison de Champ Dollon a été construite en 1977 et n’a que peu évolué (100 places de + avec cento rapido).
  • Dans le même temps, la population a augmenté de plus de 120’000 habitants dans le canton.
  • L’organisation faîtière des prisons a été chroniquement sous dotée, sans prise en compte des besoins (audit du 9 février 2012).
  • La surpopulation carcérale peut s’avérer être un frein pour la politique de sécurité.
  • Tous les types de détention doivent être développés (pénal, mineur, administratif).

Détention

  • Assurer des conditions de détention dignes.
  • Permettre aux gardiens d’exercer leur métier en toute sécurité.
  • Crédibiliser le travail de la police.
  • Faire respecter les peines prononcées.
  • Favoriser la réinsertion des détenus.

Détention

  • Doubler les places de détention pour atteindre un ratio en adéquation avec la réalité démographique du Grand Genève.
  • Recruter et former du personnel de détention.
  • Investir dans les domaines de la probation et de l’insertion pour les détenus en fin de peine.
  • Développer les  peines alternatives.

Détention

  • Adoption par le Conseil d’Etat d’une planification de la détention et des mesures d’accompagnement (communiqué de presse).
  • Augmentation progressive du ratio gardiens / détenus.
  • Réorganisation de la structure faîtière responsable de la détention.

Police

  • La criminalité a considérablement augmenté ces dix dernières années.
  • Les tâches de la police sont en pleine mutation.
  • Son travail perd parfois de sa crédibilité, faute de moyens humains et financiers adéquats.
  • La nature de la criminalité ne cesse d’évoluer (plus mobile, transfrontalière, organisée).
  • Les moyens sont dispersés entre les différents partenaires (gardes-frontière, police municipale, police fédérale, etc).

Police

  • Agir avec rigueur, proportionnalité et discernement.
  • Assurer la sécurité de toutes et tous et le respect des libertés.
  • Doter la police d’une capacité d’adaptation.
  • Mener une politique commune avec le Procureur Général.
  • Rassembler l’ensemble des maillons de la chaîne sécuritaire.
  • Renforcer l’efficacité de la chaine sécuritaire.

Police

  • Développer une politique commune avec le Ministère Public.
  • Mener une action policière basée sur huit axes majeurs (communiqué de presse).
  • Fixer 2 priorités absolues avec le Ministère public: violences physiques et cambriolages.
  • Diminuer et redistribuer le travail administratif.
  • Mettre les acteurs en réseau autour de la police cantonale.

Police

Sécurité numérique

  • Internet est devenu un enjeu économique et géopolitique.
  • La dématérialisation des attaques contre l’Etat constitue une menace.
  • La dématérialisation du savoir, de l’accès à l’information et de la communication remettent en cause la notion de sphère privée.
  • La révolution numérique a favorisé l’accès au savoir et démultiplié la vitesse de circulation de l’information.
  • La sécurité numérique sera l’un des grands enjeux du XXIème siècle.
  • Les décideurs politiques n’ont pas pris la mesure des risques encourus par la population dans le monde numérique.

Sécurité numérique

  • Créer une force de réponse numérique face aux menaces.
  • Prendre conscience du poids capital d’internet dans la prospérité de notre pays.
  • S’assurer que les citoyen-ne-s puissent conserver un niveau de confiance élevé dans l’internet.
  • Garantir les conditions-cadre de cette confiance.

Sécurité numérique

  • Adapter le dispositif législatif aux nouvelles menaces.
  • Favoriser le droit à l’oubli sur internet.
  • Garantir la neutralité du réseau en empêchant que l’Etat ou les fournisseurs d’accès n’en limite le périmètre ou la capacité.
  • Permettre aux utilisateurs de donner leur consentement à l’utilisation de leurs données personnelles.

Sécurité numérique

  • Réorganisation en cours de la direction générale des systèmes d’information.

Energie

  • La Suisse reste aujourd’hui principalement dépendante d’énergies non renouvelables et d’origine étrangère.
  • L’épuisement des ressources fossiles ainsi que la situation géopolitique des pays producteurs peuvent avoir des effets concrets et à court terme sur la sécurité de notre approvisionnement.
  • Ces effets, combinés au réchauffement climatique, ont pour corollaire l’augmentation des prix, et obligent les pouvoir publics à repenser l’approvisionnement et les modes de consommation de l’énergie.
  • La catastrophe survenue à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi en mars 2011 a de plus poussé la Confédération à rejoindre la politique qui prévalait déjà dans notre canton, en renonçant au nucléaire dans les prochaines années.

Energie

  • Être ambitieux et volontaire: je vois la transition énergétique comme une opportunité, et non comme une contrainte.
  • Appréhender la politique énergétique comme un moyen de favoriser la création de valeur et de richesses.
  • Fixer les conditions-cadres nécessaires en incitant les acteurs à utiliser des énergies renouvelables et à prévenir le gaspillage d’énergie.

Energie

  • Veiller à ce que les investissements des Services Industriels de Genève soient orientés de telle sorte qu’ils puissent garantir un approvisionnement sécurisé de l’énergie à des prix raisonnables.
  • Favoriser la compétitivité de nos entreprises et épargner le pouvoir d’achat de nos concitoyens.
  • Valoriser les ressources énergétiques du canton, que ce soit au travers de la biomasse, des déchets ou des rejets industriels, qui peuvent tous être transformés pour créer de la chaleur, diffusée par les réseaux de chauffage à distance, et de l’électricité.
  • Soutenir les investissements dans l’éolien, le photovoltaïque, la géothermie et l’hydraulique qui permettent de varier les sources d’approvisionnement, tout en ayant un impact écologique modéré.
  • Au travers de nouvelles réglementations et d’incitations financières aussi bien confédérales que cantonales, réduire la consommation d’énergie à des fins de chauffage.

Energie

  • Définition en cours d’une nouvelle conception générale de l’énergie cantonale.

Migration

  • Avec plus de 40% d’étrangers, Genève a construit sa prospérité sur la diversité des peuples qui s’y sont établis.
  • Genève est une terre d’émigration, d’immigration et de transit des populations.
  • Les flux migratoires qui touchent Genève ont des conséquences également en termes de sécurité.

Migration

  • Être pragmatique et fidèle à la tradition humanitaire genevoise et suisse.
  • Valoriser l’apport des communautés étrangères.
  • Entretenir le dialogue avec les pays d’origine.
  • Jouer le jeu de la solidarité confédérale en matière d’accueil des requérants.

Migration

  • Favoriser une approche responsable, ferme et pondérée.
  • Envisager les flux migratoires de manière globale.
  • Évaluer périodiquement les capacités d’accueil de requérants d’asile.
  • Donner une réponse rapide aux demandeurs d’asile.
  • Développer les relations avec les pays d’origine à travers les accords de réadmission.
  • S’engager dans les programmes de coopération et développement.

Migration

  • Un compromis fixé lors de la conférence nationale sur l’asile du 21 janvier à Berne.
    (lien sur le communiqué de la confédération).

Egalité

  • Le XXe siècle a imposé l’égalité sur les questions liées aux droits fondamentaux juridiques et politiques mais aussi à la sexualité, à la santé et plus largement dans la vie quotidienne des gens.
  • L’égalité est un combat qui demande à être reformulé et adapté au goût du jour et à l’évolution des moeurs.
  • Ce combat ne peut plus, comme par le passé, se limiter à étendre la protection des femmes. Il doit comprendre la promotion des femmes dans les sphères du pouvoir et activement contribuer à atteindre l’égalité salariale.
  • En parallèle, on doit soigner les équilibres en n’oubliant pas le développement nécessaire de l’accès des hommes à la parentalité.

Egalité

  • Affirmer l’importance de valeurs humaines telles que la liberté, l’égalité ou encore la responsabilité.
  • A travers l’Etat, incarner un rempart contre les discriminations qui découlent de leur oubli.

Egalité

  • En tenant compte du contexte, essayer de traiter sans discrimination des personnes de genre différent, en y intégrant d’ailleurs la question de l’homosexualité et de l’homophobie.
  • Utiliser une approche qui, sans nier l’individualité, ne fait pas non plus de discrimination positive, restant attaché à la notion d’égalité républicaine.
  • Redéployer les moyens en imaginant une structure souple et efficace, capable non plus seulement de faire de la promotion, ce que font les bureaux ordinaires aujourd’hui, mais de passer dans une ère nouvelle que Zurich connaît depuis 40 ans avec la fonction "d’ombudsperson".

Egalité

  • Favoriser la participation des femmes en politique au sens large.
  • Mener des actions de prévention et de prises en charge des situations de mariages forcés, de lutte contre la prostitution illégale et la traite des êtres humains, en lien avec la Confédération.
  • Soutenir et de conseiller les organisations souhaitant aller de l’avant sur ces questions.

Genève internationale

  • La Genève internationale fête cette année ses 150 ans (création de la Croix-Rouge par Henri Dunant en 1863).
  • Genève est le premier centre de gouvernance mondiale (2’700 conférences par an).
  • Le personnel des organisation internationales, des missions permanentes, et leurs familles représentent 42’000 personnes.
  • Les multinationales implantées à Genève emploient plus de 46’000 personnes soit 17% de la main-d’oeuvre cantonale.
  • La présence de toutes ces entités internationales contribue à façonner le visage de Genève, riche d’une diversité culturelle que nous devons défendre, dans un domaine où rien n’est acquis.
  • Le départ – douloureux – de Merck Serono et la décision en 2012 du Green Climate Fund de s’établir en Corée du Sud plutôt qu’à Genève.

Genève internationale

  • Réfléchir à la stratégie d’accueil que nous souhaitons développer.
  • Mettre en valeur notre région en montrant aux entreprises et aux organisations internationales que nul autre endroit au monde ne leur permet, comme à Genève, de retrouver autant d’acteurs et de compétences de premier ordre sur un si petit territoire.
  • Fédérer les énergies et moyens déployer à tous les niveaux (Canton, Ville, Confédération) pour valoriser l’image de Genève.

Genève internationale

  • Renforcer les ponts entre la Genève locale et internationale.
  • Sensibiliser la communauté internationale aux valeurs et aux traditions qui forment les fondements de notre société.
  • Expliquer, notamment aux parlementaires fédéraux, que la Suisse, sans Genève et sa composante internationale, ne serait pas la même et inversement.
  • Profiter de la présence de diplomates de haut rang sur notre territoire pour avoir un dialogue direct afin de régler directement certaines problématiques et de développer des partenariats migratoires.

Genève internationale

  • Soutient de nombreux projets visant à renforcer les avantages comparatifs de la Genève internationale, comme le Centre pour la coopération mondiale qui verra prochainement le jour sur le site du Château de Penthes.