pm

Le véritable enjeu du 10 novembre

En me plaçant hier en tête du premier tour de l’élection au Conseil d’Etat, les Genevoises et les Genevois ont renouvelé le contrat que j’ai passé avec eux il y a quinze mois. Je les en remercie sincèrement.

Ce résultat me conforte encore davantage dans ma volonté d’agir pour construire la sécurité à Genève et poursuivre sur la ligne que je me suis fixée, celle de l’action responsable.

Il confirme surtout les efforts considérables fournis par l’ensemble des acteurs de la chaîne de la sécurité – qu’ils me soient directement subordonnées, tels quel les policiers et les gardiens de prison, ou qu’il s’agisse de partenaires, tels quel les communes ou le Ministère public – pour restaurer la confiance dans un domaine où la fatalité a trop longtemps régné.

Ce sentiment de fatalité, cette impression que le politique est parfois impuissant à agir concrètement sur le quotidien de la population, explique sans doute qu’hier, 6 Genevoises et Genevois sur 10 n’ont pas estimé nécessaire d’exprimer leur avis dans les urnes.

Lors de la campagne pour le second tour, qui s’ouvre aujourd’hui, il s’agira ainsi de montrer à celles et ceux qui, hier, se sont abstenus, l’importance d’aller voter le 10 novembre prochain. De leur faire savoir qu’ils ont entre leurs mains le pouvoir de décider qui, pour les 5 prochaines années, gouvernera Genève.

Et qu’il est possible, à l’exemple du travail réalisé dans le domaine de la sécurité, d’inverser la tendance au détriment de la fatalité.

A condition, bien sûr, de disposer d’une équipe gouvernementale forte, partageant la même grille de lecture de ce que Genève doit être demain. L’enjeu est de taille.

Pierre Maudet

Commentaires (3)

  • Vullioud Linette

    |

    Mes sincères félicitations pour ce magnifique résultat ! Genevois, serrez les coudes pour le 10 novembre ! Ancienne députée PLR Vd, je suis fière de vous et suis votre parcours avec intérêt et confiance en votre avenir.
    Cordiaux messages
    et que vive le PLR

    Répondre

  • Arthur Jimeay

    |

    Monsieur le futur président du CE et Cher Pierre
    D’abord félicitations pour le magnifique score.
    C’est avant tout, le reflet de ton travail.
    Bon vent pour la suite.
    Arthur
    P.s.: as-tu reçu mes SMS ?

    Répondre

  • Ralf LATINA

    |

    Pierre, tu fais une bonne analyse de la situation, et si tu es arrivé en tête, ce n’est pas par hasard.
    Suis le cap fixé. Tu te souviens quand je t’avais parlé de « tolérance zéro »? Eh bien il faut continuer à tendre vers elle. Cela demandera des efforts et des moyens, mais s’ils y sont parvenu à New-York, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas à Genève!
    Bon courage. Je reste à tes côtés¨

    Ralf

    Répondre

Laisser un commentaire