Sécurité: le travail ne fait que commencer !

Les statistiques 2012 sont tombées. Après des années de tendance à la hausse, la criminalité à Genève est en baisse.

De 9% pour l’ensemble du canton, cette diminution atteint même 16% en Ville de Genève. En moyenne, 24 infractions de moins sont ainsi commises par jour par rapport à 2011.

Il s’agit là des premiers effets quantifiables de la politique de lutte contre la criminalité menée depuis l’été dernier par le Ministère public et le Département de la sécurité, mais également de la mise en place en avril 2012, par ma prédécesseur Isabel Rochat, d’une Brigade anti-criminalité (BAC).

Le 29 août dernier, le procureur général et moi fixions deux priorités immédiates: la lutte contre les violences et celle contres les cambriolages.

Les résultats, dans ces deux domaines, sont encourageants: – 7% de cas d’atteinte à la vie et à l’intégrité corporelle et – 9% d’infractions contre le patrimoine.

Je veux voir là les fruits du travail sans relâche abattu par tous les acteurs de la chaîne sécuritaire, et en particulier par la police et le personnel pénitentiaire. Sans ressources humaines supplémentaires, faute de budget, ces femmes et ces hommes  accomplissement avec courage et détermination la mission qui leur est confiée par l’Etat.

Je veux également y voir les conséquences d’une volonté sans faille de rétablir l’Autorité là où elle s’était étiolée ces dernières années.

Mais ne nous leurrons pas: le travail ne fait que commencer. Si cette inversion de tendance est réjouissante, le plus dur sera de transformer l’essai. Durablement.

Les chiffres inquiétants en provenance des autres cantons nous montrent également, une fois de plus, l’absolue nécessité de définir une stratégie de lutte contre la criminalité au niveau romand et national.

Ces premiers signaux m’encouragent encore un peu plus à poursuivre ce à quoi je me suis engagé devant le peuple le 17 juin 2012: agir de manière responsable au rétablissement des conditions cadre de la sécurité à Genève.

Pierre Maudet

 

Criminalité: La tendance s’inverse

Conférence de presse annuelle de la police

Laisser un commentaire