Les ados suisses sont heureux!

Selon une étude de l’OMS, réalisée auprès de 200’000 jeunes entre 11 et 15 ans en Europe et en Amérique du Nord, 84% des filles et 88% des garçons suisses âgés de 15 ans se disent satisfaits de leur vie.

Voilà qui tranche singulièrement avec l’image d’une jeunesse désenchantée, mal dans sa peau, de plus en plus individualiste et violente que les médias nous dépeignent jour après jour.

Il est vrai que la nouvelle d’une émeute à la sortie des clubs lausannois dans la nuit de samedi à dimanche est nettement plus accrocheuse que le fait, avéré, que la criminalité des mineurs soit en constante diminution ces dernières années.

Bref, les ados suisses, dans leur grande majorité, sont heureux.

Mais le seront-ils toujours quelques années plus tard, lorsqu’entrés dans l’âge adulte, ils découvriront que les jeunes ont été les principales victimes de la dernière révision de l’assurance-chômage et qu’ils sont trop souvent les dindons de la farce en matière de primes d’assurance-maladie ? Pas sûr.

A nous donc de faire en sorte que, passé l’âge de 15 ans, leurs horizons restent dégagés.

Pierre Maudet

Laisser un commentaire