Genève, Zürich, mêmes combats !

À l’invitation d’un club francophone, j’étais hier soir à Zurich pour y donner une conférence avec mon homologue Corine Mauch, présidente de la Ville. Au-delà des spécificités propres aux deux villes, ce fut l’occasion pour nous d’apporter nos regards croisés sur les nombreux défis communs aux deux villes, que cela soit en termes de logement ou de mobilité.

À l’heure où Zürich vient d’achever sa «Prime Tower», pour quelques mois encore la plus haute tour de Suisse, Genève se pose aussi la question de savoir où trouver l’espace nécessaire à la construction de logements. Faut-il faire le choix de la hauteur, à l’image des tours qui se profilent aux Vernets, ou raisonner horizontalement, en pensant le développement de la Ville à l’échelle de la région? Les deux, assurément!

Au niveau des transports, Zürich fait figure de modèle: un «compromis piétonnier» déploie ses effets depuis les années 1990, son réseau de S-Bahn est achevé depuis plus de 20 ans, tandis que son contournement autoroutier a été bouclé en 2009. À Genève, nous rattrapons à grandes enjambées le retard pris depuis 20 ans dans ce domaine, avec le début des travaux du CEVA et la mise en place, quelque peu douloureuse, d’un réseau de bus et de trams en phase avec la taille de notre agglomération. Reste, ensuite, à se mettre en phase avec les attentes réelles des usagers…

Avec ma collègue zurichoise, nous avons surtout voulu rappeler une réalité souvent ignorée, inconsciemment ou à dessein: celle que la Suisse est urbaine, les deux tiers de sa population vivant en zone urbaine, pour la majeure partie d’entre elle à Zürich, Genève, Bâle, Berne et Lausanne.

D’où la nécessité, pour les villes, de se serrer les coudes à l’heure d’aller défendre leurs projets à Berne, et de multiplier les interactions entre elles pour échanger leurs expériences.

Ce à quoi je m’attèle, notamment en rencontrant cette année, à Genève, les Municipalités des cinq autres villes de Suisse de plus de 100’000 habitants.

Pierre Maudet

Maire de Genève

Laisser un commentaire