Conjuguer tous les moyens possibles pour faire évoluer les comportements et au final sauver des vies.

Il y a une année tout juste, le canton de Genève était plongé dans une spirale d’accidents graves de la route. Invité sur le plateau du 19:30 de la TSR, j’émettais de sérieux doutes quant à l’impact des campagnes de prévention un brin angéliques développées par le Bureau de prévention des accidents. Sans tomber dans le « trash » anglo-saxon, je me disais qu’il devait bien y avoir une alternative pour marquer les jeunes conducteurs, pourquoi pas en leur montrant les conséquences réelles d’un accident.

Les sapeurs-pompiers professionnels de la Ville de Genève sont connus pour leur créativité, notamment depuis la sortie de leur clip « 118 projec’t », qui a fait le tour de la terre grâce à YouTube ou Myspace. Lorsque Nicolas Millot et Stéphane Rey m’ont proposé de réaliser un clip de prévention routière, c’est sans aucune hésitation que je leur ai donné mon feu vert. Lors d’accidents de la route, les pompiers sont très souvent les premiers à arriver sur les lieux, .confrontés à la froide réalité de vies humaines détruites en quelques secondes. Il était donc légitime qu’ils puissent s’exprimer sur cette problématique.

Réalisé avec très peu de moyens, ce projet a été entouré d’une énergie incroyable. Un partenariat s’est tissé avec la section genevoise du Touring Club Suisse, trois acteurs ont accepté de venir participer bénévolement au clip, et petit à petit, grâce à toute une équipe de pompiers professionnels (en congé), de caméramans, de photographes et d’amis venus soutenir les troupes, les scènes ont pris forme. La Police et la Brigade sanitaire cantonales étaient également présentes et ont permis de coller au plus près de la réalité.

Le clou de la soirée : une cascade spectaculaire sur la Place Neuve réalisée par Stéphane Riesen, le cascadeur du TCS. Pour ceux qui n’étaient pas au courant du tournage, la sortie du Grand Théâtre fut un choc, heureusement sans conséquence.

Une fois monté, « Crash ta vie » a été présenté aux médias et aux partenaires. Une semaine après son lancement, près de 10’000 personnes l’ont déjà visionné sur les site de la Ville de Genève, Youtube et Facebook. Ce clip réalisé, par des amateurs, n’a pas la prétention d’être la panacée pour lutter contre les accidents de la route. Mais il a le mérite d’exister. Et je me réjouis déjà d’en débattre avec le BPA sur les ondes de la RSR à la rentrée.

« Crash ta vie », un clip de prévention routière.:

[vsw id= »18047314″ source= »vimeo » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Commentaires (2)

  • hammouche

    |

    Se film est excellent très fort , mais domage que nous pouvons le faire circullé tel que a facebook .

    une chose pourquoi utilisé l’anglais , avons nous pas de langue maternel , une culture , une histoire , souhaitez-vous faire comme aux philippines des jeunes enfants qui arrive plus a communiquer avec leurs arrière grands parents voir grands – parents au profit de l’anglais ( ricains) .
    nous avons pas asser de langues dans notre pays :
    ou detestez-vous nos langues maternel au profit de l’anglais .

    très amicalement a vous roger

    Répondre

  • Pierre Maudet

    |

    Cher Monsieur,

    Merci pour votre message et votre soutien.

    Rassurez-vous, je suis moi aussi très attaché au français malgré les apparences, comme vous semble-t-il.

    Bien cordialement,

    pm

    Répondre

Laisser un commentaire