Renouveler sa candidature, une formalité?

Si se présenter à sa propre succession apparaît de l’extérieur comme une simple formalité, c’est en réalité loin d’être une évidence pour moi. Non pas que l’envie de continuer ne soit pas au rendez-vous, bien au contraire ! Mais c’est plutôt la nécessité de s’interroger sans compromis sur le parcours accompli et sur les motivations de l’engagement qui m’a amené à prendre le temps, cet été, de faire une démarche personnelle de candidature.

Après trois ans et quelques passé dans un gouvernement très marqué politiquement, et à la tête d’un département très exposé pour la population, je me devais de faire le bilan. Ne serait-ce que pour orienter mon discours et mon action sur les réalités de terrain, parfois très éloignées de la cuisine politicienne qui se mitonne à la rue de l’Hôtel-de-Ville.

Or cet examen de conscience m’a clairement amené à choisir de poursuivre sur la voie entamée il y a bientôt quatre ans de cela. J’ai le sentiment d’avoir commencé à inverser plusieurs tendances, notamment en matière de respect de son environnement, de soin apporté au domaine public et de présence de l’autorité dans la rue. Les progrès sont encore précaires mais bel et bien perceptibles. Plus que jamais, je veux confirmer l’essai.

Laisser un commentaire